• Beaufort en Vallée - Gée

  • Saint Georges du Bois - Brion - Fontaine-Guérin

  • La Ménitré

  • Saint-Mathurin sur Loire

Copyright 2017 - Paroisse Saint Pierre en Vallée - Maine et Loire - France

Éditorial de Ouest-France du 25 Septembre 2016 par Jeanne Emmanuelle Hutin

Non, migrants et réfugiés ne sont pas des choses. Il est indigne qu'ils soient traités comme des paquets que les pays se passent les uns aux autres. C'est hélas ce que l'on a vu cette semaine entre la Belgique et la France : 13 personnes, dont des mineurs, lâchées par les forces de l'ordre dans les champs du pays voisin comme du bétail ! Et cette pratique serait courante, même "tolérée" de part et d'autre ! Où est le respect du droit international ? Celui de la convention de Genève signée par tant de pays après les atrocités de la seconde guerre mondiale ? Où est le respect de l'étranger qui protège les fondements de la civilisation ? Où est l'humanité ?
Naïveté, rétorque ceux qui prétendent que c'est par intérêt que l'on se presse aux portes de l'Europe. C’est pour profiter de notre système social que les familles prennent le risque atroce de traverser la Méditerranée ? Est-ce pour cela qu'elles embarquent sur ces bateaux de la mort, programmés pour couler tant qu'ils sont bondés et parce que l'essence et l'eau manqueront avant d'avoir atteint la terre ? N'est-ce pas la guerre qui a chassé de chez eux des artisans, des médecins, des enseignants, des musiciens, des commerçants, des étudiants, des écoliers, des agriculteurs, des ingénieurs, des infirmières… Ce sont leurs maisons qui sont bombardées, leurs champs dévastés, leurs écoles et universités fermées. Parmi eux, se trouvent aussi ceux qui ont fui les terroristes, refusant de les servir, de semer la mort et la terreur. Ces réfugiés qui ont bravé tant de dangers, subis tant de mauvais traitements qui ont des droit inaliénables, ce sont eux que l'on refuse d'accueillir dignement ?
Angélisme dit-on. Oublie-t-on ceux qui se font passer pour réfugiés dans le seul but de semer chez nous la terreur? Ce risque réel serait conjuré en grande partie si l'on développait les couloirs humanitaires. Il est plus facile d'identifier les personnes au départ, parmi leurs communautés déplacées plutôt qu'à l'arrivée en Europe.
Le flot des réfugiés ne se tarira pas tant que durera la guerre, tant que des peuples seront cernés par la misère, la dictature, la corruption, le manque d'éducation. Pourtant, ces pays n'ont pas vocation à se vider de leur population. Migrants et réfugiés devront reconstruire leur pays quand la paix sera revenue. Alors ne fuyons pas notre responsabilité qui est de respecter le droit et de les aider pendant cette période où ils n'ont nulle part où aller.
Faisons preuve d'humanité, ce qui n'exclut pas la prudence de démanteler les filières de passeurs. Faisons preuve d'imagination en les préparant à retourner, le jour venu, dans leur pays pour les reconstruire. Dans cet accueil d’aujourd'hui, se prépare la paix de demain. La reconnaissance d'avoir été sauvé tissera des liens plus forts que la haine vengeresse.

Nous Contacter

Paroisse Saint Pierre en Vallée
29 rue de l'Hôtel de Ville
49250 Beaufort en Vallée
( Maine et Loire -  France )

Tph: 02 41 80 30 39
paroisse@saintpierreenvallee.fr

Signaler les bugs informatiques:
webmaster@saintpierreenvallee.fr

Liens amis

Albums photos

Pour être identifié